accueil >> regarder une vidéo >> Suisse : Doit-on dépénaliser l'inceste entre adultes consentants, légal en France depuis 1789 ?

regarder une vidéo : Suisse : Doit-on dépénaliser l'inceste entre adultes consentants, légal en France depuis 1789 ?

<< Retourner à la liste de vidéos

Suisse : Doit-on dépénaliser l'inceste entre adultes consentants, légal en France depuis 1789 ?

Partagez cette vidéo

LE MOUVEMENT MATRICIEN : http://matricien.org Aux ignorants qui crient au scandale, balayez déjà devant votre propre porte : en France, l'inceste est légal entre adultes depuis 1789, et a toujours été plus ou moins toléré (comme dans toutes les sociétés patriarcales), puisqu'il a même existé des époques où il était de bon usage que le père déflore sa propre fille avant ses noces... De plus il faudrait définir exactement ce qu'est l'inceste : - quand il y a inceste père-fille, il faut déjà prouver que le père est bien le géniteur biologique. - quand il s'agit d'une fille adoptée, personne ne dit rien ? Pour preuve, Woody Allen s'est marié avec sa fille adoptive. Alors qu'est-ce que l'inceste ? Originellement, l'inceste, c'est coucher avec une personne de sa maison, donc de son nom, quels que soient les liens du sang. Le mariage est donc un inceste : L'épouse intègre la famille de l'époux en prenant son nom, et en vivant sous le même toit. En couchant avec une femme de son nom et de sa maison, il commet l'inceste. Quelle limite alors à coucher avec d'autres membres de son nom et de son toit (ses propres filles), quand celles-ci sont les cibles sexuelles les plus accessibles économiquement et autoritairement ? INCESTE : LES LOIS FRANÇAISES http://fr.wikipedia.org/wiki/Inceste#La_loi_fran.C3.A7aise Le terme d'« inceste » n'était explicitement mentionné, jusqu'en 2010, dans aucun des deux principaux codes (pénal et civil) du droit français, ayant disparu du code pénal après la révolution de 1789. La loi lui a substitué la reconnaissance, comme circonstance aggravante, du fait qu'une agression sexuelle, une atteinte sexuelle ou un viol sur un mineur soit commis par un parent ou tuteur (« ascendant légitime naturel ou adoptif ou toute personne ayant autorité sur la victime »), l'inceste étant ainsi pris en compte de façon spécifique, au-delà du seul cas de la contrainte qui servait auparavant à punir celui-ci. Par une décision du 16 septembre 2011, le Conseil Constitutionnel déclare l'article 222-31-1 du Code Pénal relatif à l'inceste contraire à la constitution (au regard du principe de légalité des délits et des peines bafoué par la définition trop générale de la disposition « membres de la famille ») et abroge cet article à la suite d'une question prioritaire de constitutionnalité (QPC).


Commentaires

  • 1. Je n'ai jamais lu ou entendu parler de quoi que ce soit concernant un rituel de défloration d'une fille par le père.
  • 2. ça fait partie de la vie privée, marre de ces moralisateurs qui n'ont rien d'autre à faire que de regarder ce qui se passe dans le lit des autres!!!
  • 3. Légale ou pas c'est totalement dégueulasse!!!!! Mais il y a d'autre problème beaucoup plus sérieux en Suisse comme en France. Un papa+sa fille = bébé trisomique. Ce sont des questions à ne pas se poser. Et si un jour, votre fille vous attire sexuellement, allez consultez un médecin. Pendant qu'on y ait autorisons la pédophilie, autorisons le mariage homme-chien et bien d'autres conneries. Où va le monde?????